Attention, ultra-gauche lotoise

Publié le par Charlotte

En ces temps de grandes difficultés sociales et de la contestation qui en découle logiquement, il est très utile de désigner à la vindicte populaire un ennemi. G. W. Bush avait déjà fait le coup à son peuple et ça a plutôt bien fonctionné pour lui... du moins tout le temps où la peur a été la plus forte. Il est encore plus efficace de désigner comme ennemis ceux-là mêmes qui guident la contestation et par ricochet, ceux qui en toute simplicité prônent ou cherchent de nouvelles voies à côté de la société marchande et boursicotière. Je ne crois pas être en pleine affabulation. Nous ne vivons quand même pas sous une dictature. Pourtant beaucoup de médias se complaisent à relayer des thèses soutenues par nos dirigeants notamment en ce qui concerne ce fameux ennemi intérieur. A commencer par ces "terroristes" de Tarnac, qui fomentaient des actes criminels depuis leur épicerie "tapie dans l'ombre" au fin fond d'un village du Plateau des Millevaches. Un dangereux réseau d'ultra-gauche. Attention, retenez bien ce mot, vous l'entendrez partout ! Les lycéens dans la rue, "débordés par l'ultra-gauche", nous annonce le Figaro en Une de ce 19 décembre (précisant plus loin qu'il s'agit "de mouvements anarchistes et trotskystes"). Voilà d'où vient le danger ! Et dernièrement ces mystérieux bâtons explosifs trouvés aux Galeries Bidulos à Paris, une menace revendiquée par de drôles d'Afghans anti-capitalistes !!?? L'enquête s'oriente bien sûr vers "les réseaux de l'ultra-gauche". Par chance notre bienfaiteur plan Vigipirate (qui n'avait jamais cessé d'être en vigueur) est renforcé, ouf.
Alors moi j'ai envie de vous présenter l'ultra-gauche de mon petit coin du nord du Lot
"tapi dans l'ombre". J'en ai rencontré quelques représentants lors de fêtes qui devaient sans doute servir d'alibi à d'horribles attentats, ou au cours de mon travail de grand reporter de guerre. Comme d'habitude je ne dévoilerai pas les noms, mais cette fois c'est par mesure de sécurité, n'oubliez pas qu'il s'agit de dangereux activistes ! Leurs idéaux révolutionnaires (liberté, solidarité et autres fadaises) s'expriment à travers des actions à surveiller de près : par exemple ils s'entr'aident par petits groupes à rentrer du bois pour la cheminée, ils n'achètent que des pâtes bio ou des légumes du maraîcher voisin pour confectionner le repas collectif de leur association... (vous comprendrez qu'un tel anti-consumérisme primaire met en danger la croissance). Les uns diffusent des émissions où la musique dissimule des messages subliminaux contre la réduction des postes de profs, pendant que d'autres déambulent dans les rues déguisés en ours blancs pour sensibiliser d'innocents passants à la lutte anti-nucléaire... Ils passent leur temps à danser, traire des chèvres et pour certains à discuter des après-midi entiers avec des ethnologues ou sociologues subversifs (faisant fi du droit le plus élémentaire à travailler plus). J'te ficherais un bon coup de ménage là-dedans ! "Ficherais" comme ficher, tiens tiens c'est une idée... Mais sans doute sont-ils déjà fichés par les différentes polices. Ouf ! Puisse l'Ordre nous préserver de l'activisme de ces dangereux radicaux d'extrême-gauche !

Quant à moi je suis perturbée, jugez plutôt : la nuit dernière j'ai rêvé que mon amoureux jetait une bombe dans une banque, causant la mort de 158 personnes (c'est parfois précis les rêves). Remarquez, le plus étrange c'est qu'il allait commettre son forfait... tout nu ! Je ne voudrais pas livrer mon âme à la finesse de vos aptitudes psychanalytiques, mais enfin tout est clair : c'est Marcus la bombe !

 

Publié dans récits de campagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Maud 24/12/2008 19:52

Ha! Ha! Ha! Wow! Ça fait du bien de rire autant! Charlotte tu as toute une plume! Merci d'égayer cette journée hivernale, blanche comme neige et froide comme la politique peut l'être parfois!
Bisous,
Maud xoxoxoxoxoxox

Charlotte 28/12/2008 16:37


merci Maud ça me réchauffe le coeur de voir que tu es toujours près de nous ! Bon courage dans ta neige !